Wang Cao, seigneur de guerre.

Aller en bas

Wang Cao, seigneur de guerre.

Message par Wang Cao le Ven 2 Fév - 0:09

1) : Ton level : 27.

2) : Tes anciens clans et pourquoi tu les as quittés : L'âme des shamans.

3) : Mage ? Guerrier ? Voleur ? : Mage.

4) : Tu es pour le Bien ? Mal ? Neutre ? : Pour le bien.

5) : Tu as un double sur Silver ? : Non.

6) : Pourquoi avoir choisi les Celtics comme clan ? : Je vous ait choisit car vous êtes toujours debout depuis tant d'années, les Shamans et les Celtics étaient en bon therme. Pour finir je souhaite servir le bien et pour celà rejoindre un clan "Bon".

7) : Si tu te joins à nous, tu serais prêt à aider les autres ? : Bien évidemment, dans la mesure du possible mais il semble évident que l'entraide est une valeur que nous nous devons de garder.

8 ) : C'est quoi ton but sur ce jeu ? : M'amuser.

9) : Ça fait longtemps que tu joues sur Silver-World ? : J'y ait jouer durant deux/trois ans, sous le nom de BLACKWOLF.

10) : Et pour finir, je vais te demander un petit RP. (Un petit texte qui parle de ta naissance, ton passé ou encore de ton avenir.


Wang Cao, le stratège.

«En temps normal vous seriez un malfaiteur, en temps de crise, un héros.» C'est en ces termes que le jeune Wang Cao s'entendit prédire son avenir de la bouche d'un célèbre caractérologue. Petit-fils par adoption d'un eunuque de la cour, il entra tôt dans la carrière, mais l'ascension de Dong Zhuo marqua pour lui le début d'une fulgurante aventure. Avec d'autres rebelles, il prit les armes contre le tyran, dont la prompte disparition laissa le champ libre aux rivalités des coalisés. Dès lors, et pendant vingt ans, Wang Cao ne cesse plus de guerroyer. Il s'assure d'abord une solide base d'opérations à l'ouest de l'actuelle province d'Ulster, puis, éliminant peu à peu ses adversaires, des plus petits aux plus puissants, il finit par écraser son ennemi le plus dangereux, Yuan Shao. Cependant, la défaite du port de Baduk, met un terme à ses progrès et consacre pour plusieurs décennies la division de la Baduk en trois royaumes, Wang Cao domine, au nord, le plus étendu des trois, qui deviendra après sa mort l'empire des Wei, tandis que les États de Wu et de Shu se partagent le Sud. Le maître de Baduk du Nord occupe ses dernières années à consolider son pouvoir. Il soumet au nord-est les ents et multiplie au sud, contre ses deux derniers rivaux, des campagnes infructueuses.

Wang Cao, le poète stratège

Les victoires de Wang Cao s'expliquent d'abord par la puissance de ses armes. Après avoir battu et disloqué une immense armée de paysans révoltés, Djin's, il sut enrôler une partie des vaincus sous sa bannière. À l'imitation des blob antérieurs, il créa des colonies militaires qui assurèrent l'approvisionnement régulier de ses troupes. Il fut lui-même un général hors pair, auteur d'un commentaire du fameux traité d'art militaire de Sun Zi, et inventeur infatigable de ruses de guerre qui ont fait les délices des historiens. Stratège mais aussi politicien, Wang Cao eut l'audace et l'habileté de mettre la main, sur le dernier empereur des blob, dont il se fit le Premier ministre. Il se rend maître de tout le nord de Baduk, jusqu'à alors écartelés entre lui et d'autres seigneurs de guerre, ainsi il établit les fondations du royaume de Wei dont il recevra à titre posthume le nom d'empereur Wu (Wèi Wǔdì). Ce fait d'armes lui valut d'être nommé Chancelier impérial Blob, titre conférant pouvoirs exécutif et militaire absolus.

Après avoir remporté plusieurs victoires contre Liu Bei, Wang Cao lève une armée composée de 200 à 800 000 soldats (selon les sources), dont beaucoup de soldats néophytes, soutenue par une flotte de 2 000 bateaux. Il s'agit d'attaquer le Wu pour faciliter l'unification des terres d'argent. C'est le combat de David contre Goliath : devant l'imposante armée de 800 000 hommes avancée par Wang Cao (dont le quart par le fleuve, grâce à des généraux qui font défection), les troupes de Liu Bei et de Sun Quan ne totalisent que le dixième de ce chiffre. Elles se réfugient dans une forteresse au bord du Fleuve Bleu. Or c'est sans compter sur l'astuce des alliés, et des ressources de l'ingénieux Zhuge Liang, dont on cite encore volontiers la prouesse d'avoir dérobé à l'ennemi un million de flèches, en le leurrant avec de faibles esquifs de paille. D'ailleurs pour battre Wang Cao, les alliés vont utiliser une tactique digne du cheval de Troie. Le commandant de division de la flotte de Sun Quan, Huang Gai propose une attaque suicidaire et la met en pratique, feignant de se rendre et une fois près de la flotte ennemie, l'embrase au moyen de navires incendiaires poussés par le vent du sud. Incapable de se détacher, la flotte brûle ainsi que beaucoup de soldats et de chevaux. La falaise devient rouge avec ce feu ardent et depuis on l'appelle "Flammèche vivace" la falaise rouge. Wang Cao n'a pas d'autre choix que de remonter vers le Nord par la route, mais les marais du Lac sont meurtriers pour ces soldats dont beaucoup se noient. Les troupes commandées par Zhou Yu et Liu Bei les poursuivent et déciment les troupes de Wang Cao qui se retire vers le Nord. L'arrière garde commandée par Cao Ren résiste aux attaques des alliés et sauve les restes de l'armée de Wang Cao.


On assiste ensuite à un retournement d'alliance où Sun Quan se détourne de Liu Bei et rejoint Wang Cao à la bataille de Kedok. La cité de Santéria est assiégée par Guan Yu, commandant les forces de Liu Bei. En août, les inondations de la rivière Han ont permis à Guan Yu d'écraser les forces commandées par Yu Jing, général de droite et Pang De qui perdent quarante mille tués et dont trente mille soldats se rendent. Les forces favorables à Wang Cao restent sur la défensive.

Le général Wang Cao recherche de nouvelles aventures avec de nouveaux compagnons d'armes.

Wang Cao

Messages : 1
Date d'inscription : 01/02/2018

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Wang Cao, seigneur de guerre.

Message par Win_le_rouge le Ven 2 Fév - 9:16

Hum ! Win arriva pour accueillir Sieur Wang Cao. Il écouta son histoire.
Cela lui parlait à l'oreille et sa mémoire n'était pas encore défaillante.

A la fin du récit, il ne put résister à la question qui franchit ses lèvres :

- Votre histoire me parait très similaire à un homonyme de votre nom.
Ne serait-ce pas un habile pompage, voir une usurpation d'identité ?

Win attendit la réponse de l'homme devant lui.

_________________
Heureux époux de sa belle Lar@, qui lui a donné de beaux enfants hélas disparus aujourd'hui.
avatar
Win_le_rouge
Admin

Messages : 154
Date d'inscription : 17/03/2015
Age : 56
Localisation : Coulonges sur l'Autize (79)

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Wang Cao, seigneur de guerre.

Message par Sun le Dim 4 Fév - 11:16

Le chef a déjà bien répondu.

De ce fait, je vais attendre aussi !
avatar
Sun

Messages : 44
Date d'inscription : 20/03/2015
Age : 30

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Wang Cao, seigneur de guerre.

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum